L'écologie dans le Douaisis, avec et pour vous !Nicolas Froidure

Candidature au secrétariat EÉLV Douaisis

Comme j’ai déjà pu l’annoncer par ailleurs, je suis candidat à la fonction de secrétaire du groupe local EÉLV Douaisis.

Un peu de contexte 🔗

Route de campagne du côté de Roucourt

Vous le savez, je suis un adepte de la transparence. C’est grâce à cette dernière que l’on peut rompre la défiance vis à vis de la Politique, en donnant à voir les véritables enjeux et les instances de décision.

C’est aussi une manière d’impliquer les sympathisant·es et, pourquoi pas, leur donner envie de passer le pas vers une adhésion.

C’est dans cet esprit que je publie ici, ma profession de foi et le texte de motion stratégique que j’ai proposé à notre groupe local.

Historique 🔗

Tout d’abord, un simple historique afin de situer ce nouvel engagement. Vous le savez, j’ai occupé la fonction de secrétaire en 2020 et 2021. Je ne me suis pas représenté car je souhaitais défendre la ligne que je porte dans les futures échéances électorales (cf mes professions de foi aux législatives 2022 et départementales 2021).

Il ne s’agissait donc pas d’un désintérêt pour la fonction mais d’un retrait pour des raisons éthiques de non-cumul/non interférence.

La fonction de secrétaire 🔗

La ou le secrétaire du groupe local a une fonction exécutive au sein de ce dernier. Iel met en œuvre les décisions du groupe local en prenant des décisions de nature organisationnelles : gestion de la parole, ordre du jour, comptes rendus…

Iel a des fonctions représentatives également (communication auprès des adhérent·es et sympathisant·es, représentation dans les événements etc…) mais surtout, un rôle de chef·fe d’orchestre : rythmer la vie du groupe, identifier les enjeux et porter au vote les prises de position du groupe ainsi que ses orientations politiques et stratégiques.

Candidature 🔗

Passons au vif du sujet avec ma profession de foi et une proposition de motion.

Profession de foi 🔗

Chères adhérent·es.

J’ai l’honneur de me présenter à vos suffrages pour la fonction de secrétaire du groupe local EÉLV Douaisis.

Comme vous avez pu le constater, la feuille de route que j’ai porté à votre connaissance est ambitieuse. Elle est équilibrée en ce qu’elle vise à donner sa chance à l’union de la gauche tout en ne laissant aucune place à la compromission grâce à un travail minutieux et transparent en perspective des prochaines municipales, grande échéance que notre groupe doit préparer durant les deux années qui viennent, dans toutes les communes du Douaisis.

Comme vous vous en souvenez sûrement, j’ai été, en tant qu’adhérent puis secrétaire du groupe, partie prenante de notre démarche de constitution de liste, de rédaction du programme puis de négociation des divers points programmatiques lors de la fusion de notre liste avec nos partenaires citoyen·nes, communistes et socialistes à Douai.

J’ai aujourd’hui la conviction que ce travail a été un véritable tremplin pour notre présence au sein de la municipalité et de l’agglomération aussi bien de par la quantité d’élu·es en présence que de par leurs qualités et leur investissement personnel.

C’est enrichi de cette expérience, des succès obtenus et des axes d’amélioration identifiés, que je me propose de mettre en œuvre la feuille de route ci-jointe qui voit bien au delà de la seule ville de Douai mais propose d’en faire un levier pour essaimer dans le Douaisis.

Pour mettre en œuvre ces ambitions, le bon fonctionnement de notre groupe local, son dynamisme et son attractivité sont cruciaux.

Je pense avoir démontré au travers de mes divers engagements ma fidélité à la cause écologiste, ma capacité à mettre en action nos idées et à tenir bon dans l’adversité de façon transparente et loyale envers le groupe.

Je peux et veux poser une nouvelle pierre à l’édifice d’une écologie forte et déterminée à changer notre modèle de société dans le Douaisis.

Amicalement, Nicolas Froidure

Proposition de motion 🔗

Les années 2023/2024 seront charnières pour notre groupe local.

C’est au cours de ces dernières que se jouera notre préparation (ou impréparation) pour les futures élections municipales de 2026 et donc, le sort de nos agglomérations.

En dehors de la ville de Douai, nous ne disposons d’aucun·e élu·e municipal·e. Absent·es de la CCCO (Communauté de communes Cœur d’Ostrevent), opposant·es, et en minorité à Douaisis Agglo, nous n’avons pas la visibilité que nous pourrions obtenir avec une stratégie de long terme rigoureusement mise en œuvre.

C’est le sens de ce texte : la conquête d’une nouvelle représentation pour sortir de l’opposition, nécessaire, mais sans commune mesure avec la capacité d’action que nous pouvons obtenir en nous organisant et en nous développant plus largement.

Une dynamique à ré-enclencher 🔗

Notre groupe local, après une phase de croissance se sclérose. Nous devons susciter de nouvelles adhésions et pour ce faire, nous proposons de mettre en œuvre les actions suivantes :

  • remise en place de la lettre aux adhérent·es et sympathisant·es

  • ré-ouverture de la plupart des réunions aux sympathisant·es

  • mis en place de cafés débats (avec tractage et affichage préalable)

  • campagnes de recrutement (formation des élu·es qui bénéficient d’une forte visibilité à la détection et à l’invitation de sympathisant·es, tractage, affichage).

Il nous faudra également mobiliser nos ressources pour développer notre présence dans d’autres territoires où nous ne sommes pas présent·es ce qui impliquera des déplacements et un maillage stratégique de l’étendue géographique de notre groupe local.

À la CCCO 🔗

Nous l’avons constaté, notre présence est faible et nous n’avons aucune représentation au sein de la communauté de communes. Cela doit bien évidemment changer.

Nous devons construire, avec les adhérent·es présent·es sur la CCCO, une stratégie pour construire des listes et/ou rejoindre des exécutifs alignés ou du moins compatibles avec nos valeurs.

Pour ce faire, nous devons organiser des réunions publiques d’évaluation des politiques écologiques de ces communes et en faire une large publicité afin d’amorcer les vocations et d’évaluer les situations au cas par cas.

À Douaisis Agglo 🔗

Ce travail doit être également porté sur les communes de Douaisis Agglo, mais en plus, un travail d’opposition doit être mené au sein des communes qui forment le centre de gravité de la gouvernance actuelle.

Des tractages dénonçant la politique portée par l’agglomération doivent être entrepris afin de faire prendre conscience aux populations concernées les enjeux qui se jouent sur leur territoire.

Ce travail d’opposition constructive sera également l’occasion de prolonger notre travail de détection et d’agrégation des sympathisant·es de notre mouvement.

À Douai 🔗

Nous avons, au cours des dernières municipales, pris une part importante dans la victoire de notre liste d’union. Loin d’être en marge, nous faisons parti des moteurs de l’union de la gauche à Douai et dans le Douaisis.

Il est prématuré de décider si nous devons, ou non, poursuivre dans la dynamique d’union voire y occuper une place plus centrale. Cette décision devra être prise fin 2025. C’est pourquoi ces deux années doivent être rythmées par deux lignes parallèles.

Tout d’abord, une démarche programmatique. Nous devons constituer, au regard de nos nouvelles connaissances, un nouveau programme municipal pour la ville de Douai. Cette démarche sera utile à double titre : elle sera la base de toute négociation en cas de prolongation de notre union, mais elle servira également de socle qui nous permettra d’évaluer, à mi-mandat, l’intérêt de poursuivre, ou non, notre union.

Ensuite, une démarche de constitution de liste. En effet, qu’il s’agisse de partir en autonomie au premier tour ou de nous unir dès le premier, il me semble important de disposer d’un vivier de candidat·es aux compétences variées et à la répartition homogène au sein de la ville.

C’est pourquoi, en supplément des actions de développement de notre groupe local, nous devrons entreprendre, à Douai spécifiquement, des actions de nature à impliquer les habitant·es dans la vie municipale et à susciter l’envie de s’engager dans un mandat municipal grâce à l’engagement de nos élu·es dans une démarche d’implication des habitant·es dans les positions des écologistes au conseil municipal.

Visibilité 🔗

Nous devons également améliorer notre visibilité grâce à la participation de toutes et tous à la diffusion des informations de notre groupe local : partage coordonné des publications du groupe local, mis en avant des membres et partages mutuels des diverses publications de chaque membres du groupe.

Le site Internet doit également être dynamisé régulièrement avec du contenu comme, par exemple, les tribunes de nos élu·es, les communiqués de presse etc…

Déroulé 🔗

Pour mettre en œuvre cette stratégie, la première réunion du groupe local serait consacrée à la revue exhaustive des communes de notre territoire afin de décider des stratégies menées pour chaque.

Pour les territoires considérés comme stratégiques, une fois nos objectifs définis, nous nommerons des responsables chargé·es d’établir un calendrier d’actions sur les deux ans à venir et d’établir une prise de contact avec les autres forces de gauche en présence et d’en rendre compte régulièrement.

Bien-sûr, ces objectifs stratégiques seront pondérés par les forces vives de notre groupe et nous pourrons en fonction de sa croissance, réévaluer nos objectifs à la hausse.

Avant le printemps, un calendrier sera établi pour l’année 2023 et des jalons pour toute la durée du mandat.

Les pierres angulaires de ce calendrier seront, pour toutes les communes :

  • phase d’analyse stratégique, de prise de contact et de consultation des habitant·es (jusque janvier 2024)

  • phase de constitution de groupes et d’un calendrier (2025)

Pour Douai spécifiquement :

  • phase programmatique et bilan, construction de nos demandes/exigences en matière programmatique, de gouvernance (2024),

  • phase d’introspection et de discussion autour de ce bilan avec nos partenaires, les sympathisant·es de notre mouvement et négociation de changements si nécessaire (2025).

En fil rouge, le développement du nombre d’adhérent·es et de sympathisant·es grâce à des actions régulières telles que celles déjà portées : braderies, manifestations, tractage mais aussi de nouvelles comme l’organisation de débats et de mobilisations.

Participez ! 🔗

Il n’est plus possible d’adhérer pour participer à ce vote car un délai de trois mois est nécessaire avant de pouvoir voter, mais n’hésitez pas à nous rejoindre pour construire avec nous les positions politiques des écologistes du Douaisis.

Publié le samedi 28 janvier 2023 à 12:00:00.