L'écologie dans le Douaisis, avec et pour vous !Nicolas Froidure

Présidentielles 2022 : Barrage puis ballottage ?

Le dimanche 10 avril à 20 heures, comme tou·tes les douaisien·nes, j’ai appris le résultat des élections présidentielles 2022 avec aigreur.

Une nouvelle fois, le duel Emmanuel Macron - Marine Le Pen aura lieu. Il faut dire que notre Président actuel a tout fait pour. J’espère que l’attitude irresponsable de ce dernier ne donnera pas l’occasion à l’extrême droite de prendre le pouvoir en France.

Le score élevé des extrémistes en dit long cependant sur la colère des français·es. Les multiples réactions de rejet à l’appel au barrage auquel je me suis greffé traduisent le péril qui guette la France.

Il faut de toute urgence faire barrage à l’extrême droite dans les urnes, ceci n’excluant pas de contester Emmanuel Macron lors de la prochaine séquence électorale : les législatives.

Zoom sur les résultats du Douaisis 🔗

Zoomons donc sur les résultats par circonscription en pourcentage des inscrits :


16ème circonscription du Nord 🔗

  • Marine Le Pen : 28.19%

  • Emmanuel Macron : 13.10%

  • Jean-Luc Mélenchon : 14.41%

  • Éric Zemmour : 3.58%

  • Fabien Roussel : 4.07%

  • Valérie Pécresse : 1.29%

  • Yannick Jadot : 1.56%

  • Jean Lasalle : 1.07%

  • Nicolas Dupont-Aignan : 1.03%

  • Anne Hidalgo : 0.84%

  • Philippe Poutou : 0.48%

  • Nathalie Arthaud : 0.43%


  • Total gauche : 21.79%

  • Total droite : 14.39%

  • Total extrême droite : 32.81%


17ème circonscription du Nord 🔗

  • Marine Le Pen : 25.04%

  • Emmanuel Macron : 15.68%

  • Jean-Luc Mélenchon : 15.20%

  • Éric Zemmour : 4.12%

  • Fabien Roussel : 2.39%

  • Valérie Pécresse : 2.02%

  • Yannick Jadot : 2.00%

  • Nicolas Dupont-Aignan : 1.10%

  • Jean Lasalle : 1.16%

  • Anne Hidalgo : 0.93%

  • Nathalie Arthaud : 0.40%

  • Philippe Poutou : 0.39%


  • Total gauche : 21.32%

  • Total droite : 17.69%

  • Total extrême droite : 30.25%


Source : Données du Gouvernement

Pour passer au second tour des élections législatives, il faut réunir plus de 12.5% de voix des électeurices inscrit·es.

On le voit, dans nos deux circonscriptions la droite, l’extrême droite et la gauche sont en capacité d’atteindre le second tour, surtout en cas d’union (où la deuxième place est atteignable).

Cependant, sans retrait de la ou du troisième candidat·e, le rassemblement national est en capacité de gagner ces circonscriptions.

Il me semble nécessaire de s’engager à se retirer dans une telle configuration, le Douaisis ne peut pas prendre un tel risque.

Union ou conviction ? 🔗

Une question se pose immédiatement : faut-il s’unir ou porter une candidature autonome. Les téléphones ne vont pas mettre longtemps à chauffer au niveau national. Comme toujours, EÉLV Douaisis répondra par une position de son groupe qui sera portée au niveau régional et national.

Je suis candidat sur la 17ème circonscription car j’ai clairement envie de participer à cette élection, je m’y suis préparé et je compte m’investir à 100% (cf profession de foi). Le vote utile a certes brouillé les cartes, mais les réalités locales, le travail de terrain, peuvent influer clairement sur le résultat du vote.

Cependant, je ne suis pas naïf, ces décisions se prendront à un niveau différent, il est possible pour les partis de gauche de s’entendre pour conquérir de nouvelles circonscriptions, dont, peut-être, celles du Douaisis. Nos partenaires du PS et du PC seront également consultés. Il est possible que la mayonnaise prenne, auquel cas, je serai de ce combat, qu’elle que soit la recette.

Dans cette option du rassemblement, j’ai quelques lignes rouges à formuler :

  • l’équilibre des rapports de force : si la France Insoumise concède le fait que son résultat n’est pas le reflet des convictions de nos concitoyen·nes (comme ont pu le démontrer les précédentes élections, notamment européennes), alors, je pense qu’un accord est possible avec EÉLV mais aussi le PS et le PC. Un accord équilibré nationalement serait un bon message envoyé aux personnes déçues par le résultat de dimanche. Malheureusement, comme on pouvait s’y attendre, ce n’est pas la direction prise par La France Insoumise à ce jour.

  • retrait en cas de ballottage défavorable assorti d’un appel au barrage : Aucune chance ne doit être laissée à l’extrême droite de remporter le second tour des législatives dans le Douaisis.

Et Dimitri Houbron... 🔗

Toujours à titre personnel, mais en tant que citoyen, cette fois, je lance le même appel à Dimitri Houbron pour qu’il s’engage à se retirer au second tour en cas de troisième place.

Lui dont la majorité est en grande partie responsable de la montée de l’extrémisme et lui dont la formation politique nous appelle à faire rempart à l’extrême droite au second tour de cette élection présidentielle doit s’exprimer clairement sur cette éventualité.

J’appelle bien-sûr tou·tes les candidat·es à se prononcer rapidement sur cette éventualité. La mienne est sans équivoque et conforme à ma position pour le second tour des présidentielles : aucune chance ne doit être laissée au RN pour l’accession au pouvoir, je voterai des deux mains pour le/la candidat·e en mesure de faire barrage au front national.

Publié le 4/14/2022, 9:00:00 AM.

Commenter cet article :
Facebook - Twitter - S'abonner

Retour